Bandeau CAUE 72


Page : 1 / 11
Article
BIG / Bjarke Ingles : 169 logements en accession - Stockholm AMC 02/2019 pp. 22-29
Type Article
Titre BIG / Bjarke Ingles : 169 logements en accession - Stockholm
Titre de revue AMC
Date de parution 02/2019
Nbre/N° de page pp. 22-29
N° revue n°275
Commentaire Entre le centre-ville de Stockholm et la nature environnante, ces 169 logements recouverts de cèdre prennent l'aspect d'une colline artificielle, "un paysage habitable" qui allie forte densité et qualités de logements individuels, dont les toitures accueillent des jardins ou des espaces de jeu.
Fermer Fermer
Article
Loiseleur jardine aux côté des bâtisseurs Le Moniteur 22/12/2017 p. 23
Type Article
Titre Loiseleur jardine aux côté des bâtisseurs
Titre de revue Le Moniteur
Date de parution 22/12/2017
Nbre/N° de page p. 23
N° revue n°5954
Commentaire "Le groupe familial de travaux paysagers accompagne les entreprises de BTP sur les grands chantiers parisiens."
Fermer Fermer
Article
Les villes face aux risques naturels et climatiques EK 09/2017 pp. 102-107
Type Article
Titre Les villes face aux risques naturels et climatiques
Titre de revue EK
Date de parution 09/2017
Nbre/N° de page pp. 102-107
N° revue 55
Commentaire Les événements climatiques extrêmes vont s'intensifier au cours de ce siècle. Conscientes de leurs vulnérabilités, une centaine de métropoles, dont Paris, anticipent la protection de leurs populations et de leurs infrastructures en cas de vagues de chaleur ou de crues. La végétalisation du bâti et l'extension des espaces verts contredisent le modèle de développement urbain classique. Le nouveau régime climatique suscite la créativité urbaine. (éditeur)
Fermer Fermer
Article
Végétalisation à tous les étages Le Moniteur 26/05/2017 pp. 70-79
Type Article
Titre Végétalisation à tous les étages
Titre de revue Le Moniteur
Date de parution 26/05/2017
Nbre/N° de page pp. 70-79
N° revue n° 5923
Commentaire Toitures couvertes de sédums, terrasses plantées d'arbres fruitiers et abords verdoyants sont devenus incontournables dans les bureaux d'aujourd'hui. S'il s'agit avant tout d'améliorer le bien-être, et donc l'efficacité, de ceux qui y travaillent, l'objectif est aussi de transformer les bâtiments en relais de biodiversité. Les constructions s'inscrivent ainsi dans un écosystème plus vaste, à l'échelle du quartier, voire de la ville. (éditeur)
Fermer Fermer
Article
Et si l'on pensait le bâtiment comme un écosystème ? La gazette des communes 22/05/2017 pp. 42-43
Type Article
Titre Et si l'on pensait le bâtiment comme un écosystème ?
Titre de revue La gazette des communes
Date de parution 22/05/2017
Nbre/N° de page pp. 42-43
N° revue n°2367 - n°2368
Commentaire Favoriser la biodiversité, en "laissant faire la nature" dans un espace qui lui est réservé contribue au bien-être, à la résilience des villes et à une bonne gestion des eaux. Architectes et paysagistes s'entourent d'une équipe variées d'assistants à maîtrise d'ouvrage spécialisé en environnement, de naturalistes, d'écologues... Il s'agit de penser à l'impact du bâtiment sur le vivant, en évitant les dégâts environnementaux ou en les compensant jusqu'à obtenir une "biodiversité positive".
Fermer Fermer
Article
Surtoitures AMC 02/2017 pp. 67-79
Type Article
Titre Surtoitures
Titre de revue AMC
Date de parution 02/2017
Nbre/N° de page pp. 67-79
N° revue n°257
Commentaire Lorsqu'elles sont visibles d'un point haut, les couvertures de bâtiments prennent la valeur d'une "cinquième façade". Afin d'en maîtriser l'impact paysager et environnemental, les architectes conçoivent une superposition de matériaux qui se modèle autant pour cacher le chahut éventuel des volumes inférieurs - excroissances techniques par exemple - que pour révéler la force d'un gabarit plus dur. Ainsi, nombre de surtoitures participent à dessiner une carapace qui concrétise la continuité parfaite des façades et des couvertures. Seules les ouïes, très localisées, ou au contraire réparties sur la surface d'un matériau perforé, dévoilent la libre circulation de l'air dans l'entre-deux, entre la toiture et la surtoiture. Cependant, la superposition de deux couches de couverture, mises en distance par une structure parfois complexe, peut nécessiter un investissement supplémentaire. C'est pourquoi le projet gagne en cohérence quand la surtoiture joue un rôle de bouclier thermique qui, selon le climat, favorise le rafraîchissement ou tempère la transmission énergétique, fonction qui devrait se développer pour répondre aux futurs référentiels en matière de bâtiment à énergie positive.
Fermer Fermer
Brochure / Plaquette
Biodiversité et bâti CAUE de la Sarthe 2016
Type Brochure / Plaquette
Titre Biodiversité et bâti
Source CAUE de la Sarthe
Date de parution 2016
Commentaire L’urbanisation impacte fortement l’équilibre des écosystèmes et participe aux changements globaux de la biodiversité. Développer une meilleure intégration de l’environnement dans la construction, qu’elle soit neuve ou réhabilitée, devient alors une voie innovante et originale qui apporte sa contribution à la reconquête de la diversité biologique et à l’expansion des continuités écologiques.
Fermer Fermer
Article
La confiance, moteur de l'innovation EK 05/2016 pp. 128-135
Type Article
Titre La confiance, moteur de l'innovation
Titre de revue EK
Date de parution 05/2016
Nbre/N° de page pp. 128-135
N° revue n°50
Commentaire depuis 2014, les échantillons de sols européens sont conservés à Orléans dans un coffre-fort en pisé. Bureaux et laboratoires sont répartis autour de cette salle de stockage centrale, en ménageant des failles verticales et zénithales afin que la lumière magnifie la couleur et la texture des strates de terre.
Fermer Fermer
Article
Chartier Dalix : groupe scolaire - Ivry-sur-Seine AMC 03/2016 pp. 42-47
Type Article
Titre Chartier Dalix : groupe scolaire - Ivry-sur-Seine
Titre de revue AMC
Date de parution 03/2016
Nbre/N° de page pp. 42-47
N° revue n°249
Commentaire En utilisant la faune et la flore comme matériau de construction, au même titre que le béton, le verre et l’acier, les architectes façonnent un îlot de verdure privilégié dans la ZAC Ivry Confluences, au cœur de la densité francilienne.
Fermer Fermer
Article
Enveloppes végétales AMC 02/2016 pp. 69-79
Type Article
Titre Enveloppes végétales
Titre de revue AMC
Date de parution 02/2016
Nbre/N° de page pp. 69-79
N° revue n°248
Commentaire L'élément végétal ne se résume désormais plus au "greenwashing", murs et toitures "verdis" pour donner une image environnementale d'un bâtiment. Le végétal est ici la raison d'être des projets de tours d'habitation, pavillon de jardin, transformateur électrique et centre communautaire. Il s'infiltre partout et tire parti de l'architecture. Celle-ci en devient le support pour améliorer son potentiel, que ce soit au profit des citadins ou de la biodiversité. Le végétal se joue parfois des volumes pour camoufler ou transfigurer l'existant ; il peut redonner de la noblesse à un programme social, un objet technique ou, au contraire, surenchérir dans le luxe. Le temps l'épanouit, mais jusqu'à quel point ? Cette composante vivante de l'architecture devra être observée et maitrisée sur le long terme : comportement et taille des espèces, résistance aux ultraviolets, à la chaleur, à la pollution, à l'éclairage nocturne... Pourra-t-elle perdurer tout au long du cycle de vie des bâtiments ? S'il est encore trop tôt pour en juger - malgré les études approfondies réalisées en amont -, les villes en redemandent : une deuxième "forêt verticale" de 36 étages sera bientôt construite par Stefano Boeri près de Lausanne, et la tour parisienne M6B2 d'Edouard François devrait bientôt accueillir ses premiers locataires.
Fermer Fermer
© CAUE 72 - 1 rue de la mariette 72000 LE MANS - Tél. : 02 43 72 35 31 / www.caue-sarthe.com  / Mentions légales